Skip to main content

Cycle émotionnel du déploiement

Le cycle émotionnel du déploiement est le fruit de recherches auprès de familles qui ont vécu l’expérience de déploiements de longue durée.

Les familles puisent réconfort dans les stratégies recommandées dans ce modèle lorsqu’elles se rendent compte que bien d’autres réagissent de la même façon qu’elles devant cette expérience difficile. 

Les déploiements ou séparations de courte durée, fréquents et imprévisiblespeuvent avoir le même effet perturbateur sur la famille que les déploiements de longue haleine. Les périodes successives de séparation et de retrouvailles peuvent devenir un fardeauétant donné que la famille a peu de temps pour s’ajuster d’une absence à l’autre. 

 

De nombreuses familles qui vivent ces courtes périodes de séparation ressentent un désordre émotionnel qui ne s’atténue pas au fil du temps. Ce déséquilibre nuit à leur capacité d’agir et de réagir adéquatement. 

 

Le grand défi pour les familles est de s’adapter continuellement. Les étapes du cycle sont très courtes et les membres de la famille ont peu de temps pour se ressaisir émotionnellement. Que le déploiement ou la séparation soit long ou court, un certain nombre de réactions sont à prévoir chez les membres de la famille. Des stratégies d’adaptation peuvent aider la famille à mieux traverser la période d’absence du militaire. Le tableau suivant tient compte de l’expérience commune des conjoints, des enfants et des parents au cours des trois grandes étapes : avant le déploiement, pendant le déploiement et après le déploiementLes Centres de ressources pour les familles des militaires présentent aussi des ateliers d’information sur le cycle du déploiement. 

Avant le déploiement   

Une à six semaines avant le départ : Anticipation de la perte

Les conjoints commencent à prendre une certaine distance émotionnelle en guise de préparation à la période de séparation.

Réactions courantes 

  • Niveau d’énergie et humeur instables 

  • Fabulation 

  • Sentiments de tristesse, de colèred’agitation, de nervosité 

  • Anxiété, tension, frustration, ressentiment, dépression 

Stratégies d’adaptation   

  • Ne craignez pas de ressentir et d’exprimer vos émotions 

  • Encouragez tous les membres de la famille à faire part de leurs sentiments 

  • Faites participer toute la famille aux préparatifs du départ 

  • Passez en revue la liste des points à vérifier avant le déploiement 

  • Participez aux séances d’information et aux activités organisées avant le déploiement au CRFM et SFM OUTCAN 

  • Favorisez les occasions qui créent des souvenirs tendres et mémorables et prenez des photos 

  • Fixez des objectifs réalistes pour la période du déploiement 

Semaine précédante départDétachementet isolement 

Cette étape peut être la plus difficile sur plusieurs plans 

Réactions courantes 

  • Diminution de l’intimité émotive et sexuelle 

  • Sentiments de désespoird’impuissanced’impatience et de torpeur 

Stratégies d’adaptation 

  • Acceptez que vos sentiments soient normaux dans des circonstances difficiles 

  • Communiquez aussi ouvertement et honnêtement que possible 

  • Faites preuve de patience 

  • Réservez le dernier jour à votre famille 

  • Ne faites aucun cas des rumeurs et fiez-vous aux sources d’information officielles 

Pendant le déploiement 

Six premières semaines du déploiementDésordre émotionnel  

Il s’agit d’une période d’agitation  

Le déploiement réel, quel que soit le degré de préparation des familles, est toujours un choc. Pour l'être cher à la maison, un sentiment initial de soulagement de la tension liée à la préparation du déploiement est suivi d'un sentiment d'accablement. Le membre des FAC peut se sentir seul et frustré d'être loin de la vie quotidienne. Cette période peut être l'occasion de reprendre des forces pour faire face aux changements à venir.  

Réactions courantes 

  •  Pensée magique — croire à des choses impossibles ou improbables 

  • Troubles du sommeil ou de l’appétit 

  • Sentiments de soulagement, de culpabilité, de colère, de torpeur, de dépression 

  • Confusion, désorganisationindécision, solitude 

  • Vulnérabilitéirritabilité

Stratégies d’adaptation   

  • Communiquez — parlez des activités quotidiennes et partagez vos sentiments afin de maintenir les liens affectifs 

  • Terminez les conversations téléphoniques sur une note positive 

  • Encouragez les enfants à exprimer leurs sentiments et à entretenir les liens familiaux par des lettres, des dessins, des cartes, des cassettes audio ou vidéo 

  • Maintenez des habitudes de vie saines— mangez bien, faites de l’exercice régulièrementbuvez beaucoup d’eau et dormez suffisamment 

Durée variable (de 6 à 12 semaines): Rétablissement et stabilisation   

La famille adopte de nouvelles habitudes et routines et réorganise les rôles et responsabilités  

Réactions courantes 

  • Éventail de sentiments : confianceautonomiecompétence, liberté, fiertéou isolementanxiétédépression 

Stratégies d’adaptation   

  • Profitez de vos nouvelles habiletés, de votre liberté et de votre autonomie 

  • Célébrez votre épanou-issement personnel et celui des autres membres de la famille 

  • Offrez votre empathie et votre soutien aux autres 

  • Entretenez une communication régulière au moyen d’appels téléphoniques, de lettres, de courriels 

  • Confiez-vous à des personnes en qui vous avez confiance 

  • Adressez-vous à des conseillers professionnels si vous avez l’impression d’être submergé par des sentiments de dépression ou d’anxiété

dernières semaines du déploiement : Anticipation du retour à la maison  

 Il s’agit d’une période de grande appréhension et d’émotions partagées  

Réactions courantes 

  • Regain d’énergie et d’activité 

  • Troubles du sommeil et de l’appétit 

  • Sentiments de joie, d’agitationd’anxiétéd’appréhensiond’exaltationd’impatience 

Stratégies d’adaptation 

  • Partagez vos sentiments d’appréhension, de même que vos sentiments d’exaltation et de joie 

  • Communiquez vos attentes et vos désirs pour le retour 

  • Exprimez votre amour et votre fidélité à votre partenaire 

  • Faites participer les enfants aux préparatifs du retour 

  • Participez aux rencontres de préparation aux retrouvailles 

  • Ne faites aucun cas des rumeurs et ne vous fiez qu’aux sources d’information officielles en ce qui concerne la date et l’heure du retour ainsi que le lieu d’arrivée 

Post-déploiement 

Renegotiation of Relationships: First 6 weeks home Six premières semaines à la maison : Renégociation des relations 

Cette période est essentielle pour faire le point sur la relation  

Réactions courantes 

  •  Difficulté à rétablir l’intimité émotive et sexuelle 

  • Sentiments d’agitation, de désorganisation, de ressentiment, de frustration 

  • Déception au sujet de la perte de liberté et d’autonomie 

Stratégies d’adaptation   

  • Communiquez aussi ouvertement et honnêtement que possible 

  • Acceptez que vos sentiments soient normaux et non une menace à votre relation 

  • Faites preuve de patience 

  • Renégociez vos rôles et responsabilités quant aux tâches domestiques 

  • Célébrez l’épanouissement de chacun• N’abandonnez pas votre groupe ou réseau de soutien 

  • Adressez-vous à un conseiller professionnel ou communiquez avec votre médecin, votre aumônier ou votre travailleur social si votre niveau de stress devient intolérable

  • Les deux conjoints devraient être conscients des symptômes du syndrome de stress post-traumatique et le conjoint qui était en déploiement devrait, au besoin, consulter des professionnels 

De six à douze semaines après le retour à la maison : Réintégration et stabilisation  

Les nouvelles routines se stabilisent  

Réactions courantes 

  •  Sentiments d’intimité, de rapprochement, de confiance dans la relation

Stratégies d’adaptation 

  • N’oubliez pas de respecter les promesses que vous avez faites pendant le déploiement 

  • Détendez-vousamusez-vous et profitez de votre famille 

  • Échangez avec d’autres familles sur ce que vous avez appris 

  • Déterminez les points forts et les points faibles de vos méthodes de planification et songez aux moyens de les améliorer pour le prochain déploiement